Bienvenue ! Vivez paisiblement ou combattez… c'est vous et à votre stand de prendre votre destin en main !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Lalala-- /En court/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Perso
Amour ?: Pas votre stand, vous
Stand: Nutty Blood
Pouvoirs du Stand: Il peut voler ? Se transformer ? Il mord ?

MessageSujet: Lalala-- /En court/   Mar 14 Sep - 20:29

Spoiler:
 


Présentation du personnage ::
Prénom :: June
Nom :: Dari’Gan
Age :: ~Entre 12 et 17ans~

Description physique ::
Le physique de June aurait dû être admirable, ses traits poupons sur un visage d’innocence ovale de petite fille, ses longs cheveux roux et ses grands yeux bordeaux lui offraient un avenir tout tracé…
Au lieu de ça, les gens la fuient…
Il s’agit d’une malformation survenue à la naissance. Il existe beaucoup de façon pour l’expliquer, la première étant que la mère ait, volontairement ou non, exercée une pression sur son ventre, de manière à écraser les membres de la petite fille… Donnant ce piètre résultat.
Pourtant, il n’y a rien à redire, la fillette possède tout de même ses lèvres de fraises bien sucrée, ces yeux en amandes et cette peau laiteuse aux reflet asiatique, elle possède bien cette carrure de mannequin, ce torse d’où nait une ébauche d’une poitrine en pleine épanouissement, cette taille si fine qu’on aurait l’impression que n’importe qu’elle vêtement lui irait… Non, elle possède bien tout ça.
C’est au niveau de ses jambes que se situe le problème… L’angle de ses genoux étant anormalement positionné, ceux-ci se retrouvent à placer les tibias vers l’avant du corps, et se replient vers le haut. Cela donne, au regard, vous vous en doutez bien, quelque chose d’assez désagréable à voir. C’est d’ailleurs pour cela que la petite fille n’aime pas trop qu’on la dévisage.

Description moral ::
Le caractère de June est une torsade faite de deux mèches totalement distinctes. Son caractère originel ayant été soufflé durant son enfance a laissé la place à une personnalité de petite fille, fragile, sans notion du bien et du mal. C’est une enfant sage et calme, qui adore jouer… A sa manière… Disons carrément que la petite peste est bien plus à l’aise un couteau de boucher à la main qu’avec une poupée blondinette.
Elle est, sans s’en rendre compte, assez manipulatrice et sait obtenir ce qu’elle veut.
June n’est pas consciente de sa méchanceté. (Essayez de lui expliquer et elle se mettra à pleurer fort.) … Elle s’amuse, c’est tout, faisant comme les adultes autour d’elle, les imitant et rien de plus.
Voyant son stand comme un animal de compagnie, la petite fille le « nourrit », rien d’autre… Sauf que pour elle, un stand de sang, ça se nourrit de… Eh bien, oui, de sang.
Le sang, parlons-en. C’est en quelque sorte l’item représentatif de la petite fille, une fixation. C’est bien simple, non seulement elle en voit partout, mais elle fait aussi en sorte qu’il y en ait partout. Le rouge est sa couleur préférée.
La deuxième personnalité de June est… Disons… Plus sombre. Elle reste dans son coin et sort parfois la nuit, mais jamais de jour d’où le surnom donné par la petite fille « Le vampire ». Il s’agit en fait de sa part d’elle-même adulte, qu’elle a refoulée étant petite. Moins chaleureuse que la précédente, celle-ci à tendance à être plus destructrice en parole qu’en action. Elle ressort aussi quand on attaque la petite fille.

Histoire du personnage :: (10 lignes minimum)
Lalalala~
Une petite fille était assise devant la porte d’une maison, chantonnant.
Lalala~ Lalala, lalala lalu~ Lalalu, lalalu, lalu~

Des gens s’arrêtaient, l’écoutait, parfois lui lançaient une ou deux piécettes au visage, qu’elle ne remarquait même pas.
Elle se retrouvait seule, dans ces moments là. Elle avait des feuilles de papier dans les mains, elle chantait et elle était toute seule.
Elle avait grandie dans une petite cage.
Les gens, le monde l’avait oublié. Cette petite fille qui chantait dans la rue n’existait pas.

Lalala~ Le cirque arrive en ville~

La petite fille avait été trouvée un jour, du sang barbouillant son petit visage blanchâtre, des entrailles emmêlées dans ses jolies tresses rouges, par le propriétaire d’un cirque de monstres.
La petite fille anormale lui avait tout de suite plût. Elle avait un visage innocent reflétant une pureté. Malgré le sang maculant son corps, elle paraissait être inconsciente de ce qui lui arrive, malgré le couteau dans ses petites mains potelées, elle semblait la fillette la plus sage du monde.
Elle attira beaucoup de monde, elle travaillait désormais pour le cirque, elle amenait le regard des gens qui se posait sur un visage enfantin dans un corps déformé.
Et la petite fille ouvrait la bouche et des chansons en sortaient.
La Diva Difforme. C’est par ce nom qu’elle était annoncé dans le cirque. Elle n’avait pas de prénom.
La petite fille ne se rappelait rien de son passé, sinon qu’il y faisait froid. Et on ne retourne pas vers le froid, et les petits êtres vivants recherchent toujours la chaleur, de toute façon…
Alors la petite fille souriait, et des chansons emplissaient le chapiteau. Et on lui avait mis des chaînes aux pieds pour faire croire aux gens qu’elle était dangereuse, et elle souriait et jouait sa musique.
Un jour, le directeur du cirque se rendit compte qu’il aimait cette petite fille au visage innocent. Il l’emmena à l’écart et se vengea d’elle, se vengea de ce vol qu’elle avait commis envers son cœur.
Et les jours s’enchaînèrent.

Et la petite fille ne chantait plus, mais qu’importe, elle était assez utile comme ça. Sa voix s’éteint et son corps se transforma. La petite fille oublia qui elle était et se mis à regarder le ciel, riant au visage des oiseaux qui y passaient. Et quand le plafond de sa cage s’offrait à elle comme seul spectacle, elle voyait se dérouler dans sa tête des histoires qu’une maman fictive lui racontait, et son rire emplissait désormais le public d’effroi, et le directeur aimait tout de même.
Il y avait une fille, dans ce cirque, que la petite fille n’aimait pas. C’était une grande fille, tout de rouge vêtue, aux cheveux roux et bouclés, aux longues couettes qui regardait de haut la petite fille et qui dressait les méchants employés du cirque.
La petite fille ne l’aimait pas, tout comme elle n’aimait pas la façon dont elle faisait claquer sa longue ficelle-bâton. La petite fille s’en rappelle très bien, car depuis que le directeur du cirque s’était fâchée, elle ne voyait plus qu’elle.
Durant les représentation, on lui bandait les yeux, et elle voyait les oiseaux au-delà du bandage, les devinait dans le noir qui s’imposait à elle… Et cela la faisait rire.

Un jour la petite fille s’échappait du cirque. Elle en profita pour être méchante avec le directeur, avec la grande fille en roux, et elle s’enfuit, avec un monsieur qu’elle ne connaissait pas.
Le sang s’écoulait encore une fois le long de ses joues, et ses cheveux gardaient à nouveau, accrochés dans les nœuds, des morceaux d’organes.

Passé du personnage comprenant l'apparition du stand :: (10 lignes minimum)

Il y avait une époque où j’étais seule, où personne ne venait me voir. Il y avait une époque où j’avais rencontré quelqu’un de quelques années mon âge… Ce quelqu’un m’en voulait réellement d’être tombée amoureuse de moi… Elle m’a dit qu’il fallait que je meurs pour qu’elle puisse survivre à cet amour…
Elle avait un couteau dans les mains, qu’elle a levée bien haut, de façon à ce que la lune l’éclaire. Son reflet est entré dans les yeux pour ne plus jamais en ressortir…
C’est à ce moment là qu’elle est apparue… Elle me ressemblait comme deux gouttes d’eau… ma jumelle… Et le sang s’est mis à couler de la gorge de cette fille… J’ai eu peur. La petite fille que j’étais alors a eu peur et s’est enfuit de l’hôpital où elle résidait…

Des années plus tard, je me suis retrouvée à nouveau dans la même position… C’est pourquoï le sang à de nouveau couler à flot, c’est pourquoï cette fille est revenue… Elle demande de plus en plus de sang, je fais de mon mieux pour la satisfaire. Cette fille et moi ne faisons qu’une. Je suis partie, et ait laissée mon corps à quelqu’un d’autre… A la petite fille que j’étais avant que tout ceci n’arrive…

Stand ::
Nom du stand :: Nutty Blood

Caractéristiques du stand -)
Peut-il s'éloigner de son maître ou est-il obligé de rester à ses côtés ? Portée sur 15 mètres.
Peut-il voler ? Dans la mesure où le sang ça gicle… Sinon, nan.

Autres :: (Pour cette partie à vous d’être inventif.)

Pouvoir du stand :: Il s’agit d’un stand de sang. {D’où le nom~} Donc qui contrôle le sang des gens dans le coin à 15 mètres à la ronde. Naturellement, ce sang peut aussi bien être par terre {Assez rare} …Que dans les gens. {Plutôt commun, et ça normalise la première option.} Vu qu’il n’y a pas 36 moyens d’expliquer, on va dire que si jamais vous avez le bras qui devient rouge d’un coup, une vieille blessure qui se transforme en fontaine, c’est que le stand est dans les parages. Si y’a votre tête qui vire au rouge et que vous avez chaud tout d’un coup, là, par contre, ça devient plus problématique… {Ça veut dire que vous allez bientôt mourir.}
De plus, sachant que le stand est lui-même du sang, on pourrait résumer par le fait que c’est un stand que la croix rouge aimerait s’approprier~. Mais bon, faut pas rêver, June est loin de se prendre pour une infirmière.
Nom du pouvoir ::
Effet du pouvoir ::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Perso
Amour ?: Pas votre stand, vous
Stand: Nutty Blood
Pouvoirs du Stand: Il peut voler ? Se transformer ? Il mord ?

MessageSujet: Re: Lalala-- /En court/   Jeu 26 Jan - 19:22

Fiche N°2 ~ Je retravaille ce perso~ Evil or Very Mad {En cours. C'est pas finit, quoï, Invité}

Présentation du personnage ::
Prénom :: June
Nom :: Dari'Gan
Age :: Toujours incertain~

Description physique :: Qu'est-ce que je pourrais bien trouver comme tare à ce perso, moi ? Voyons voir~ Bon, j'y réfléchis, je l'écrirais après.
Pour le reste, June est une jeune fille... Rouge. Oui, je crois bien que c'est sa couleur préférée. De ses cheveux quasiment flashi à ses yeux étincelant, la couleur n'est oublié que dans les vêtements. (Le blanc, ça rend bien le sang.) Elle est fringuée bizarrement avec ce qui lui passe sous la main, même si, -je me répète-, elle a tendance à préférer du blanc... Ou du noir, aussi. -Par contre, ça rend moins bien le sang.- Toujours les cheveux non coiffés -A quoï ça sert les cheveux si y'a pas des noeuds pas possible qui y trainent ?- Elle est équipée d'une peau très jaune, qui la fait passer pour une asiatique. D'ailleurs, ça tombe bien, les yeux de la Demoiselle sont légérement bridés. Les ongles des mains et des orteils sont de cette couleur que vous commencez à retenir, en plus d'être assez long pour ressembler à des griffes. La taille et le poids sont secrets ♪ (C'est si original~) Mais elle est pas très grande ni très petite (Taille moyenne quoï.) et elle est plutôt légère sauf quand elle vient de manger.

Description moral :: Finit le personnage compliqué. June reste et restera une sadique finie, mélangée de beaucoup de tendances psychopathique. Elle est... Comment dire ? L'antithèse de Miss Eiffel. Elle adore le sang, beaucoup de sang. En même temps, c'est logique puisque c'est son Stand. Mais elle aime bien le faire couler aussi, c'est marrant. Elle pourrait être décrite comme "Un mélange de pulsion meurtrière". C'est pas faux. Elle ressemble un peu à une gamine quand même et aime bien faire sa méchante. Assez manipulatrice, elle cherche avant tout à obtenir ce qu'elle veut. Elle aimerait bien dominer le monde avec une jolie couronne sur la tête et y travaille. Elle ne réfléchit pas beaucoup -LOL, je me contredis :fuis:- et peut très bien foncer dans le mur en le sachant. En fait, la jeune fille est un mélange d'intelligence distinguée et de tendances suicidaires. Elle aime bien prendre des risques et déteste s'ennuyer. En bref, c'est une vraie méchante qui aimerait bien vous pourrir la vie.

Histoire du personnage ::
June Dari'Gan est née... Est née. Et c'est déjà bien. -Ou mal, ça dépend du point de vue.- Son papa et sa maman étaient pas gentils, alors l'arrivée de son Stand permit à la jeune fille capricieuse de les décimer. Retrouvée toute seule au milieu du corps sans vie et sauvagement assassinés de ses géniteurs, la p'tite gamine fut bien vite prise en charge par l'hopital psychiatrique du coin. (Manque de pot, le "coin" n'était pas la capitale et les méthodes de l'hosto' étaient un peu trop brusque.) Bref, la gamine n'y a pas tenue longtemps. Après s'être vengée sur une bonne cinquantaine de personne pour le joli calvaire qu'on lui a fait subir, June s'est mise en tête de se venger de ce monde si cruel et de trucider tout ceux qui essayeraient de l'arrêter.
En bref, elle a continuée son chemin. Elle avait déjà atteint ses 9ans. -Âge où la majorité des gosses découvrent leur sexualité-.
A force de dériver ailleurs qu'en haute mer, on attérit autre part que sur la terre ferme. En gros, la demoiselle s'est retrouvée embarquée comme monstre de foire dans un p'tit cirque ambulant. Pour dire vrai, elle s'est fait kidnapper et puis revendre pendant son sommeil. Le réveil étant difficile -Un coup sur la tronche ça laisse des traces-, la jeune fille est restée sagement au cirque jusqu'à se requinquer totalement.
Une fois la chose faite, elle s'est enfuie avec un monsieur à l'air gentil qui avait l'air d'avoir les mêmes ambitions qu'elle.

Passé du personnage comprenant l'apparition du stand ::
Attention, je vais faire un bond dans le temps~♪
...Voilà, je ferme les yeux.
Je me revois bébé. Je devais avoir... Quoï ? Bien quatre ans. Bon, après, à'c'qui parait, on peut pas se rappeler d'aussi loin. On va encore dire que j'invente, tant pis.
Bref, mes parents sont encore en train de se disputer. Ils hurlent des trucs que je trouve absurde comme "C'est d'ta faute, moi j'en voulais pas !" "D'toute façon je me casse b*rdel, et j'te la laisse !" "Nan, mais t'as vu sa tronche ?! Elle me fait flipper j'en veux pas !" "Tu te démm*rde, c'était dans le contrat de mariage que t'aurais la garde des enfants !"
Bref, c'est à peu près à ce moment là que ma maman est venue me voir, qu'elle m'a sortie de mon bébé-siège pour courir vers la fenètre avec moi dans les bras.
-"M'en occuper ?! Moi ?! J'préfère crever, tiens !"
Après elle a ouvert les mains pour que je tombe... Un peu trop tard quand même. Sa tête venait d'exploser. J'émis un petit rire de bébé. Ma gentille maman tombe en arrière et je m'écrase sur elle. J'ai des morceaux de cerveaux plein la figure. Mon papa est tout vert, parce qu'il a la même couleur de peau que moi, et quand il palit il devient verdâtre.
Il commence à balbutier des trucs bizarres puis essaye de s'enfuir. C'est là que le sang de ses jambes commence à en sortir par des p'tits trous qui viennent d'apparaitre. Je rigole encore lorsqu'il s'écrase. Il hurle... Beaucoup. Le temps qu'il se vide de son sang je vais le voir, le regarde. Il a réellement peur de moi. Après, bah, ça y est il est mort. Ma bébéte de compagnie, je l'ai découverte ce jour.


Stand ::
Nom du stand :: Bébéte de Compagnie / Ma Bébéte à moi.

Caractéristiques du stand -)
Peut-il s'éloigner de son maître ou est-il obligé de rester à ses côtés ? Portée sur 15 mètres.
Peut-il voler ? Dans la mesure où le sang ça gicle… Sinon, nan.

Autres :: Bah, le sang, ça tâche.

Pouvoir du stand :: Il s’agit d’un stand de sang. Donc qui contrôle le sang des gens dans le coin à 15 mètres à la ronde. Naturellement, ce sang peut aussi bien être par terre {Assez rare} …Que dans les gens. {Plutôt commun, et ça normalise la première option.} Vu qu’il n’y a pas 36 moyens d’expliquer, on va dire que si jamais vous avez le bras qui devient rouge d’un coup, une vieille blessure qui se transforme en fontaine, c’est que le stand est dans les parages. Si y’a votre tête qui vire au rouge et que vous avez chaud tout d’un coup, là, par contre, ça devient plus problématique… {Ça veut dire que vous allez bientôt mourir.}
De plus, sachant que le stand est lui-même du sang, on pourrait résumer par le fait que c’est un stand que la croix rouge aimerait s’approprier~. Mais bon, faut pas rêver, June est loin de se prendre pour une infirmière.

Nom du pouvoir :: -Attaque !
Effet du pouvoir :: Ca te fait mourir dans une des façons suivante :: T'as la tête qui explose, le sang qui gicle, etc.

Nom du pouvoir :: -Bon, on joue ? ♪
Effet du pouvoir :: Ca veut dire que j'ai envie de te faire mourir un peu plus lentement que ça. :giggles:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuya
Byakuya
avatar

Localisation : non loin de taryuki
Humeur : demander le moi^^ miaouuu


Perso
Amour ?: pas de chat en vue
Stand: Byakuya
Pouvoirs du Stand: se dépacer dans les ombre, et les manipuler et...

MessageSujet: Re: Lalala-- /En court/   Jeu 2 Fév - 7:35

Pour ton pouvoir il te faut plus de détail ton stand maitrise le sang, ou même en est ok, mais comment peu tu faire exploser la tête a quelqu'un tandis que ton stand n'y est pas, comment peu tu faire une fontaine si ton stand est en trin de bailler au corneille, si ta besoin d'aide pour sa, demande le moi, techniquement il manque pas grand chose pour que tu y sois.

T'inquiète sa peut se faire te fait pas un sang d'encre x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lalala-- /En court/   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lalala-- /En court/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les 10 plus court régnes des champions WWe
» Il court, il court, le furet ... [Naya]
» Court-Métrage "Freins a l'embauche"
» [Court Métrage]Explosion de sentiments !
» Liés par le destin. [Linvala, RP Court.] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JoJo's Bizarre Adventure Rpg  :: Avant tout :: Présentation-